Pensées

Les dérives du faux féminin sacré

https___www.bullesociale.fr_bscdn_foozine_images_panneaux_picdump_30196_10.jpg

Mettons en éclats ce sujet épineux qu’est l’émergence du féminin.

Dieu, dans sa bienveillance, n’a pas mis en opposition l’homme & la femme, comme beaucoup tentent d’interpréter la Bible, livre sacré rejeté par les « plus spirituels ».

Ces mêmes personnes spirituels qui aimeraient asseoir leur domination, que cela soit du côté des hommes comme du côté des femmes. L’instant de pouvoir & de domination n’est ni masculin, ni féminin, il est manifestation d’une ignorance ignorante de ce que l’on est en profondeur et en hauteur. Lire la suite « Les dérives du faux féminin sacré »

Publicités
Pensées

Replacer l’éthique au centre des pratiques

http___img.over-blog.com_300x225_3_09_65_97_gifs-et-autres_chaine_brisee_Fotolia.jpg

Notre monde appelle à la tolérance, au respect de la dignité, aux valeurs naturelles dont nous héritons par le simple fait d’exister.

Constat d’une pensée unique dominante qui veut gagner du temps en se consacrant à des tâches qui nous asservissent tout au long de la vie, l’homme de foi est relégué au rang des prédicateurs optimistes naïfs tandis que, petit à petit, est grignoté les valeurs essentielles qui font que nous sommes vivants. Jusqu’à quel cataclysmes des valeurs faut-il encore que l’être humain soit confronté avant qu’il retrouve le vrai sens juste de l’incarnation ? Lire la suite « Replacer l’éthique au centre des pratiques »

Pensées, Philosophie

 » Faut-il être seul pour être soi-même ? « 

10388194_1627052884196574_7161528759262575678_n.jpg

 

C’est le sujet du processus d’individuation. La nuance entre solitude et être solitaire. La quiétude du silence nous invite à nous installer dans la présence de Soi. Cependant, pour qu’un être puisse déployer tous les potentiels en lui, il est question aussi d’appréhender le fait que nous sommes aussi des êtres collectifs, nous ne pourrions exister sans l’interdépendance d’une multitude d’entités ( végétaux, animaux, minéraux, … ), notre corps nous montre d’abord que nous sommes composés d’une multitude d’entités ( cellules, organes, … ). Sans l’interdépendance de cette multitude nous ne pourrions considérer que nous sommes. Ainsi, s’installer dans la quiétude de notre silence nous invite à prendre mesure que nous sommes à la fois être & non-être ou aussi ( comme le suggère Tich Nhat Hanh), inter-être. Chercher à vivre à travers les autres nous soumets, de manière inconsciente, aux projets des autres, mais à quel moment sommes-nous vraiment nous-même ? Le processus d’individuation ( Carl Gustav Jung ) nous montre que chaque individu se doit d’harmoniser sa propre note avant d’espérer jouer dans la partition de la vie. Ainsi, connais-toi toi-même et pour ce faire, il est à prendre conscience que nous ne sommes pas l’expérience que nous vivons mais sommes les contemplateurs, les observateurs avant tout du monde phénoménal ( des phénomènes qui se manifestent ). Nous sommes passeurs parfois d’idées, de pensées d’autrui, cependant, ce qui nous relie c’est l’universel, exemple, je mets la main dans le feu ça brûle, valable en tout lieu, en tout point et à toute époque. Ainsi, « ma » personnalité ( per – sona = voir à travers ) nous montre que nous pouvons porter une multitude de masques auxquels nous nous identifions sans pour autant être le masque, je deviens conscient à ce sur quoi je porte mon attention. Si je décide que je suis un arbre, je suis un arbre, si je décide que je suis colère je suis colère.

Qui sommes-nous ?

Mieux-être, Pensées

Prendre le temps

noix
Est-il utile de s’offrir une montre pour savoir quand je peux me rendre disponible ? Nul agenda, aussi contenu soit-il, ne peut concourir à vous faire rencontrer l’état de maîtrise que la vie vous tend à intégrer.
Nous ne faisons que courir après des chimères, des idées prédéfinies et des destinations qui parfois nous sont écartés pour bel & bien nous éviter des torts inutiles.
Ne remarquez-vous pas comme vos projets tombent à l’eau ? Notre quête de bonheur a la fâcheuse tendance à nous extirper du simple fait d’être présent en ce temps déjà disposé à nous accorder tout ce dont notre âme, notre esprit et notre corps ont besoin.
Nous ne prenons pas assez le temps.. Le temps de ne rien faire ! Le temps d’être l’action désintéressé qui ne se complaît pas. Nous confondons que trop souvent entre s’affirmer et incarner.
Cette erreur fondamentale nous invite au champ de l’inconnu qui fleuris dans toute son abondance.

Lire la suite « Prendre le temps »

Article de Presse, Mieux-être, Pensées

Incarner : la vitalité au service de l’esprit

    C’est de la découverte du doux manteau d’incarnation, que notre vie prend d’éclat.

   Nous pouvons toutes et tous le constater, nos vies sont œuvres créatives ainsi que non-crées. Parfois, nous nous surprenons à personnifier à notre tour les événements colorés de la vie, accordant ainsi un caractère de rituel dans les moindres soubresauts qui peuvent nous faire évoluer en cette incarnation. Loin d’être un simple mécanisme psychique, ou une simple horlogerie quantique, il est important de prendre en considération le fait que nous évoluons en nos vies par les différents corps d’influences qui nous régissent et qui font que nous expérimentons ce qui est. Lire la suite « Incarner : la vitalité au service de l’esprit »

Géobiologie, Inspiration, Mieux-être, Pensées, Religion, spiritualité

Chemins lunaires ; voie des sages.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Éternel voyage, le souffle des cœurs est une voie à la fois de libération & d’union. Seules les forces douces, comme des rochers adoucis par les élans bienveillants sont vecteurs en les silences réunis des semences inspirées.
 
Il nous est appelé de répondre aux appels que l’on tend nous même à rayonner. Seule la voie juste qui parcours les passages des esprits font véhiculer des pures et profondes vérités.
*
Aujourd’hui nous est donné à travers tous les temps de prendre part à la table de la vraie vérité : oui, nous sommes engendrés pour rester aussi bienveillant.
 
Les enfants font perdurer le vrai jeu, la vraie danse qui de rondes s’amusent à souffler les bulles de la vie.
*
L’utopie tant espérée ne fut alors pas à atteindre ou à réaliser, il nous faut permettre à ce que les cœurs s’émancipent de ce qui le cloisonne.
 
Sous l’influence des lunes, fécondées par les rayons supérieurs, l’arche des anges est dans notre corps, dans la parole, dans les échanges de la vérité intrinsèque.
 
Soyons toujours rayonnant de cette vision irisée car alors rien ne peut se perdre.
Divine, etre, lumière, Mieux-être, Pensées, Religion, spiritualité

Oser au nom de la Rose

11103165_920854857958094_5683068029495475772_o.jpg

   Nous installant dans notre Cœur, nous éveillons les forces des fleurs septentrionales et du regard irisé des joies célestes. Dans les réalités de nos vies, l’âme s’émancipe par la floraison des œuvres cardinales. Nous sommes toutes et tous uni(e)s, relié(e)s, par la Croix qui prenant appui dans notre sang féconde tous les royaumes du Dieu Unique. Nos âmes aspirent aux vertus divines ici, en ce monde. La contemplation du centre émergeant nous laisse entrevoir notre félicité promise, c’est la Terre Sainte, qui de temples et de croisées ici bas nous révèle la circulation des âmes de pureté. Le foyer au centre du cœur est un brasier incandescent qui par la Volonté de Notre Mère, révèle dans sa sainteté, nous tend avec vigueur de simplicité ses bras élargis de son union. Lire la suite « Oser au nom de la Rose »

Article de Presse, ésotérisme, Channeling, Cosmos, cristal, Divine, etre, Géobiologie, Inspiration, lumière, Mieux-être, Multidimension, Pensées, Philosophie, Poésie, Portail énergétique, Religion, santé, spiritualité, Taltoc

ToKa’Tzolkin

Sans titre.png

Foyer de la maison du cœur qui aspecte ce qui est touché.

tous les natifs qui s’ouvrent à leur conscience ne se doute pas toujours de la possibilité engendrée par les forces vitales, dans les pôles existant, notre voyage a pour instantanéité toute la possibilité des éléments, c’est sous chacun de nos pas que nous déployons notre vitalité d’être vitalité. Retrouvons notre souffle originel c’est en cela que la vie qui nous poursuit veut nous attraper, nous faire cultiver, évoluer, nous pourrions même parler d’éclosion des temps infinis de conscience.

Nous intégrons, en cultivant l’intensité, c’est notre source rythmique qui se veut garante des lois naturelles, alors, nul ne se peut prendre part à la peur de ne retrouver lendemain que ce que nous avons priés d’exister. Les élans du cœur vont vers nous-mêmes, c’est des indications que nous sommes oui les avatars de notre aspect astrologique, de notre culture héritée des terres et des eaux de nos ancêtres.

Nous ne nous doutons pas de toute la continuité du continuum car il se veut éclosion des éléments de la Terre d’Eau Diamant.

 

   Nus, voici venus dans le temple Ay-am le feu triple tzolkin, nos ascendants; les points fixes de l’astrologie rendue voilée par la multiplication des Pères, c’est en cela, prions Dieu de notre nature éteinte, car un feu se multiplie entrenu déployé dans le cœur saint de nos élans, silencieux, qui se veut juge dans ce droit royaume de parchemin inondée !

   Pourquoi, la pluie peut-elle tomber depuis un nuage sombre, contient-elle un sel minéralisé, une substance de conduction, catalysation des fluides magnétiques, source de vie dans nos veines, le sang de nos proches enfants rythme déjà la venue de nos joies.

   Voyons avec un cœur doux et aimant ce qu’il nous est possible non plus d’harnacher, ressentez l’incarnation des souffles de nos arbres de générations, de souffles, de vitalité, aussi en tant que mercure de terre qui prend la plume pour initier les oppositions qui puisent dans les psychés individuelles & ainsi naturelles.

 

http___3.bp.blogspot.com__LgOk94F4fgo_SiEt36xECQI_AAAAAAAAAvM_a9xwDeMSnsg_S220_Pic289.gif

Channeling, lumière, Mieux-être, Religion, spiritualité

Christ – Arbre de Bonté

l'arbre de beauté.png
VEHUEL

10 – Alors que la tradition biblique réduit l’arc-en-ciel à une image de l’alliance passée, entre Dieu et son peuple élu, le peuple d’ISRAËL, les traditions polythéistes du monde entier lui ont donné une valeur bien plus profonde. Lire la suite « Christ – Arbre de Bonté »